organized by Logo_Celda_Chopin



collaborate Concurs Internacional Piano Maria Canals

logo youthing



follow us
facebook twitter

XII INTERNATIONAL FESTIVAL OF CLASSICAL MUSIC

PIANINO 2019

CELDA DE FRÉDÉRIC CHOPIN Y GEORGE SAND  CARTUJA DE VALLDEMOSSA

logo CELDA CHOPIN
JUNE · FRIDAY 7 - 20.30H

MATTHIEU

SCHWEIGER

PIANO

Presentation of the book
"Autour des 24 Préludes"
by J. J. Eigeldinger

 

I PART

 

J. S. BACH

Prelude and fugue n.1

in F sharp minor BWV 859

 

 

II PART

 

F. CHOPIN

Polonaise Op.40 n.2 in C minor


Mazurka Op.41 n.1 in E minor


24 Preludes Op.28

  • 1. Agitato in C minor
  • 2. Lento in A minor
  • 3. Vivace in G Major
  • 4. Largo in E minor
  • 5. Allegro molto in D Major
  • 6. Lento assai in B minor
  • 7. Andantino in A minor
  • 8. Molto agitato in F sharp minor
  • 9. Largo in E Major
  • 10. Allegro molto in C sharp minor
  • 11. Vivace in B minor
  • 12. Presto in G sharp minor
  • 13. Lento in F sharp Major
  • 14. Allegro in E flat minor
  • 15. Sostenuto in D flat Major
  • 16. Presto con fuoco in B flat minor
  • 17. Allegretto in A flat Major
  • 18. Allegro molto in Fa minor
  • 19. Vivace in E flat Major
  • 20. Largo in C minor
  • 21. Cantabile in B flat Major
  •  

    C'est au CNSM de Lyon que la première découverte avec les pianofortes fera naître une passion et une curiosité intarissables qui ont depuis amené Matthieu Schweiger a acquérir de nombreux instruments d'époque, qui lui paraissent les plus proches de sa sensibilité musicale.

     

    Formé avec Eric Heidsieck, Frank Krawczyk et Ruben Lifschitz, Matthieu Schweiger a toujours accordé une place très importante à la musique de chambre et au lied : ainsi, il a suivi une cycle de perfectionnement de musique de chambre et s'est vu accorder une bourse du Mécénat Musical Société Générale pour pouvoir travailler ensuite auprès de Peter Feuchtwanger et Roger Vignoles à Londres.

     

    Parallèlement à son poste de professeur de piano et de pianoforte au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Musique, Danse et Théâtre de Mulhouse qu'il occupe depuis 2006, il consacre une grande partie de son temps à l'étude de la facture instrumentale, à la recherche autour du contexte historique et culturel, en lien avec les instruments de l'époque pour lesquels les œuvres  ont été écrites.

     

    A plusieurs reprises, il joue et emmène sa classe au Musée d'Instruments Anciens de Bad Krozingen découvrir la magni fique collection Neumeyer–Junghanns-Tracey. Plusieurs de ses élèves participeront à des cours publics donnés par Arthur Schoonderwoerd.


    En 2016, il a été invité à faire participer ses élèves à une masterclasse de pianoforte au CRR de Paris avec François Verry, autour des pianos Pleyel.


    Ce sera l'occasion d'une grande rencontre : le facteur d'instruments Olivier Fadini, tout aussi passionné de ces instruments, à qui il con fiera la restauration de ses pianos Pleyel de l'époque de Chopin.

     

    En 2017, il convie Pierre Goy au conservatoire de Mulhouse pour présenter lors d'un récital, accompagné d'une masterclasse un instrument très peu connu : le pantalon, ancêtre du pianoforte.

     

    En janvier 2018, c'est à la Cité de la Musique de Strasbourg qu'il est invité à participer à une semaine de résidence, dans le cadre de « La semaine du Piano », au cours de laquelle il a donné une conférence « Rencontre autour de deux pianos Pleyel de l'époque de Chopin » , avec deux instruments de sa collection, plusieurs journées de masterclasses ainsi qu'un récital.


    Le cœur du travail de cette semaine était la sensibilisation à l'utilisation de la  pédale, les doigtés propres de Chopin, la phraséologie. Le jeu sur ces instruments permettant alors d'avoir une autre approche du clavier, de la pédale, du son, de l'expression, permettant une quasi redécouverte des œuvres.

     

    Depuis 2015 il est le pianiste de l'ensemble Double Face https://double- face.jimdo.com, avec lequel il se produit régulièrement avec ses divers instruments, selon le répertoire.

     

    En fin, il forme un duo avec son épouse violoniste, Elsa Ladislas: tous deux se plaisent à explorer un large répertoire du XVIII ème au XXI ème siècle, avec le souci permanent d'une adéquation la plus authentique possible de leurs instruments avec la musique interprétée.